Avertir le modérateur

20/11/2010

Domaine Causse Marines AOC Gaillac

Causse-Marines-Preambulles.pngDomaine Causse Marines AOC Gaillac Patrice Lescaret & Virginie Maignien

En culture Bio, le Domaine Causse Marines affirme chaque année un style propre avec des vins fermes, droits et de forte personnalité. Tous les gaillacs, en blanc comme en rouge sont des signatures de cépages, de terroirs, de degré de maturité ou de styles de vinification. Les cuvées de Patrice Lescarret et Virginie Maignien sont le fruit d'une démarche réfléchie depuis la vigne cultivée en biodynamie (certifiée Demeter) jusqu'à la cave où la vinification se fait exclusivement sur des levures indigènes.

<Les Meilleurs Vins de France 2008 :
« Valeur sûre de l’appellation en culture bio, le domaine démontre d’année en année une constance dans un style propre. Ses gaillacs nous enchantent par leur diversité et leur complexité : loin de toute exubérance et de toute technicité, ces vins demandent une attention particulière ; le passage en carafe et la justesse de leur température de service leur donnent une dimension supérieure. »

19/11/2010

Domaine des 2 Anes AOC Corbières

Domaine-2-Anes-L-Enclos.jpgDomaine des 2 Anes AOC Corbières

La Revue du Vin de France, juillet août 2009

L'Enclos 2006 15,5/20, L'Enclos 2007 15/20, L'Enclos 2002 15,5/20

Deux Anes pleins de charme. Ce domaine en bio du secteur maritime de Peyriac commence à compter sérieusement dans l'AOC Corbières. Plus aboutis que les très ambitieuses Cabrioles, la cuvée l'Enclos joue sur le fruit énergétique du grenache et du carignan, très expressif en 2006. Plein de fraîcheur et d'éclat, 2002 est un autre excellent vin à l'élégance toute naturelle.

15/11/2010

Domaine Les Aurelles AOC languedoc

Les-Aurelles-Solen-Rouge.jpgDomaine Les Aurelles AOC Coteaux du languedoc

Robert Parker’s Wine Advocate :
« Basile Saint Germain – inspired by time spent working at Chateau Latour – staked his claim fifteen years ago in assorted pebbly Villefranchian and basaltic parcels around Nizas and Caux, with the idea of reflecting this terroir through wines with purity of fruit and no wood influence. Both his approach to wine growing (including the use of « photo-biological » herbal preparations) and to explaining his intentions are meticulous. The broad, conical fermenters here were chosen to maximize passive contact with the skin cap and a concomitant reduction in active extraction. The exception to « no wood » is Les Aurelles’s white, a 100 % Roussanne vinified in barrique. »

Domaine Les Aurelles AOC Coteaux du languedoc

Les-Aurelles-Aurel-Rouge.jpgDomaine Les Aurelles AOC Coteaux du languedoc

GaultMillau 2008 :
« Basile Saint-Germain ne fait pas les choses à moitié. Les Aurelles comptent douze hectares selon des méthodes totalement naturellement basées sur la phytobiologie. L’écosystème méditerranéen est fort en fleurs et plantes aromatiques qui ont chacune leurs vertus. Les raisins sont sains, pleins de vigueur et de fruits, grâce aux huiles essentielles et autres macérations. La vinification très simple s’efforce d’exprimer la richesse de ce terroir basaltique et tout se passe dans une magnifique cave construite en 2001. »

Domaine Les Aurelles AOC Coteaux du languedoc

Les-Aurelles-Aurel-Blanc.jpgDomaine Les Aurelles AOC Coteaux du languedoc

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« Basile Saint-Germain a recherché en Languedoc des terroirs avec de vieilles vignes. Aurel et Solen ont des structures de pinots noirs, fins et élégants, avec un supplément de fond cette année pour Aurel, et une buvabilité charmeuse pour Solen. La maison réalise des vins en rupture de style avec les classiques du Languedoc et mérite d’être visitée pour l’originalité de sa production. »

Clos Marie, AOC Pic Saint Loup

Clos-Marie-Olivette.jpgClos Marie AOC Pic Saint Loup

C’est sur 24 ha qu’officie, depuis un peu plus de quinze ans, l’un des plus brillants vignerons du Languedoc. C’est précisément en 1992 que Christophe Peyrus s’est installé à Lauret (40 km de Montpellier), l’une des treize communes à bénéficier de l’AOC Pic Saint Loup, du nom de cette petite montagne des contreforts des Cévennes. En arrivant au Clos Marie , Christophe Peyrus a d’abord dû engager une sévère reprise en main du vignoble pour passer progressivement à la biodynamie.

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
«
Clos Marie est un domaine de Pic Saint-Loup où chaque cuvée dès l’entrée de gamme, s’approche de l’idéal languedocien. Christophe Peyrus a acquis le sens du grand vin en côtoyant les meilleurs vignerons. Son vignoble, cultivé en biodynamie, fournit des rouges aux tanins très raffinés et une étrange sensation de fraîcheur s’empare du dégustateur. »

10/11/2010

Domaine Elian Da Ros AOC Côtes du Marmandais

Elain-DaRos-Abouriou.jpgDomaine Elian Da Ros AOC Côtes du Marmandais

Carnet de vigne, Omnivore, 2e cuvée :

« Côtes du Marmandais, vous en avez déjà bu ? Avant Elian Da Ros, nous non plus ! Seule la coopérative en propageait le nom : elle rassemble 93 % des surfaces et distribue essentiellement en grande distribution. « Sans appellation, j’ai dû me faire un nom, me montrer, sans cesse expliquer mes vins et en justifier le prix. » Dans un vignoble qui plafonne à 1,50 euro, pas facile d’amortir les salaires de trois permanents en phase biodynamique, plus les ébourgeonneurs, les vendangeurs. Sans comparaison avec les tarifs marmandais, mais le juste prix à payer pour en voir le terroir. Et ça y est, on le reconnaît ! Elian est passé de dix-huit à vingt-quatre hectares, preuve que 50 000 bouteilles ne suffisent plus. Tant qu’il y a de la vie dans les sols, il y a de l’espoir. »

Domaine Elian Da Ros AOC Côtes du Marmandais

Elain-DaRos-Chante-Coucou.jpgDomaine Elian Da Ros AOC Côtes du Marmandais

Le Rouge & le Blanc, printemps 2010 :

« Les 21,70 hectares du Domaine Elian Da Ros sont situés sur la commune de Cocumont (cocut signifie en gascon coucou). Majoritairement plantés de rouges : merlot (plus de sept hectares), cabernet franc et cabernet-sauvignon (environ quatre hectares chacun), puis abouriou, malbec et syrah. Les blancs, sauvignons blancs et gris et sémillon, plantés en 1997, totalisent 2,5 hectares. La propriété comporte en fait quatre îlots avec des terroirs, des expositions et donc des cépages différents. Elle est la dernière à bénéficier du vent d’autan qui vient mourir sur la Garonne à deux kilomètres de là. Le personnel représente l’équivalent de 7,5 salariés à temps complet. À titre d’exemple, l’ébourgeonnage représente 100 heures par hectare. « Jean-Pierre, Brigitte, Valérie et Pierre sont un maillage essentiel. Sans eux, je ne ferais pas ce que je fais », reconnaît Elian. Aujourd’hui, 45 % de ses vins sont exportés contre 85 % en 1998. »

Domaine Elian Da Ros AOC Côtes du Marmandais

Elain-DaRos-Clos-Baquey.jpgDomaine Elian Da Ros AOC Côtes du Marmandais

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« Dans le paysage vallonné du Marmandais, à Cocumont, se trouvent les seize hectares de la propriété d’
Elian Da Ros. Elle couvre trois types de terroirs, argilo-graveleux pour Chante Coucou, argilo-limoneux et crasses de fer pour le vignoble d’Elian. Les vignes sont cultivées selon les principes de la biodynamie, appris au Domaine Zind-Humbrecht dont Elian fut le bras droit durant de longues années, et les vinifications obéissent à la tendance sans soufre, avec parfois de mauvaises surprises. Mais en général, les vins ont du caractère et de l’accent et donnent la mesure de l’appellation. »

Domaine Robert & Bernard Plageoles AOC Gaillac

Plageoles-Braucol.jpegDomaine Robert & Bernard Plageoles AOC Gaillac

Carnet de vigne, Omnivore 2e Cuvée :
« Gaillac a longtemps été avalé sous l’étiquette Bordeaux. Puis on l’a dit « vin paysan », « vin artisan » et même « vin mendiant ». Mais boudiou, ici ça fait 2000 ans qu’on a les pieds dedans ! Et dessous, on sait qu’il y a du lourd. Dessus, on s’est échiné à retrouver les identités décimées après l’holocauste du phylloxéra. La France a mis le premier pied dans l’uniformisation en ne replantant qu’un fantôme des cépages décimés par le terrible insecte.
Robert Plageoles a battu la campagne pour exhumer cette diversité. Le prunelard dense, le duras profond, l’ondenc christalin, le verdanel rarissime… Bernard veille au grain et lui retrouve ses plus profonds accents. Personne n’avait jamais entendu ça avant. »

Domaine Tres Cantous Robert & Bernard Plageoles AOC Gaillac

Plageoles-Mauzac-Roux.pngDomaine Tres Cantous Robert & Bernard Plageoles AOC Gaillac

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« Les Plageoles (Robert et maintenant Bernard, son fils) ont été à l’origine du renouveau du vignoble gaillacois, en faisant connaître dans toute la France toutes les variétés de mauzac. Car c’est là toute l’originalité de ce domaine : une gamme très vaste, mais uniquement des cépages vinifiés et mis en bouteilles séparément. Si l’exercice de style est intéressant, l’amateur peut parfois y perdre son latin quand il cherche à reconnaître la typicité de l’AOC Gaillac. Quoi qu’il en soit, tous les vins sont bons, mais le haut de gamme si situe incontestablement dans les blancs doux, d’une pureté et d’un équilibre exceptionnels. »

Château Le ROC, Jean-Luc et Frédéric Ribes AOC Fronton

Le-Roc-Don-Qui-Chotte.jpgBettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2011 :
« Millésime après millésime, les vins de Frédéric Ribes présentent un supplément de parfum et de raffinement par rapport à ses pairs. Si les entrées de gamme expriment un charme fruité immédiat, dans leur jeunesse, les cuvées les plus ambitieuses méritent généralement de patienter quatre à cinq ans minimum. Une adresse incontournable dans la région car les prix restent très modérés. »

Yannick Amirault AOC Bourgueil et Saint Nicolas de Bourgueil

Amirault-Malgagnes.pngLe Chemin des Vignes, Vallée de la Loire :
« Depuis toujours, Yannick Amirault a travaillé ses vignes, quand nombre de ses confrères n’en voyaient pas l’intérêt. Il a montré le bon exemple et les « jeunots » arrivés récemment sur l’appellation le respectent. Son éthique tient en une phrase : « Il existera toujours une place pour les vins à forte personnalité reflétant un terroir mais aussi l’âme et la passion d’un vigneron. »

09/11/2010

Agrapart & Fils Champagne Minéral Extra-Brut Blanc de Blancs Grand Cru

Agrapart-Mineral.JPGAgrapart & Fils Champagne Minéral Extra-Brut Blanc de Blancs Grand Cru

Les meilleurs vins de France 2011 : 16/20
Bettane & Desseauve 2011 : 14,5/20

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2011 :

« Légèrement praliné au nez, nerveux, frais, inconditionnellement extra-brut, énergique mais ne présentant qu’une seule facette. »

Les meilleurs vins de France 2011 :
« Le Minéral 2004 est tout en nuances, doté d’une allonge « jus de craie » remarquable. »

Agrapart & Fils Champagne Brut Rosé 1er Cru

Agrapart-Rose.JPGAgrapart & Fils Champagne Brut Rosé 1er Cru

Les meilleurs vins de France 2010 : 15/20
GaultMillau 2008 : 15/20

Dégustation par Pascal Agrapart :
« D’un beau rose pâle saumoné, il possède nettement un nez de fruits rouges (fraise, cassis) ainsi que des arômes de pomme reinette et de compote. Un champagne rosé à la structure fine et d’une grande légèreté. Se déguste à l’apéritif ou encore au dessert, il peut également accompagner vos glaces, sorbets et nougats glacés. »

Les meilleurs vins de France 2010 :
« La finesse de l’effervescence se ressent cette année dans Les Demoiselles, rosé de chardonnay grand cru et de rouge de Cumières (7 %) à la très fine bulle savoureuse. »
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu