Avertir le modérateur

18/01/2010

Domaine Olivier Pithon

Pithon-Coulee.jpgDomaine Olivier Pithon Côtes du Roussillon

En moins de dix ans, ce vigneron originaire d’Anjou, frère du fameux Jo Pithon des Côteaux du Layon, s’est imposé parmi les domaines de référence de la
région. Olivier Pithon décline une viticulture « bio » et durable, respectueuse des terroirs et des cépages autochtones.
Inspiré au départ par les vins de Gérard Gauby, il affirme désormais un style bien personnel, donnant naissance à des vins authentiques et droits qui
progressent d’année en année.
Le D18, issu de grenache blanc et gris, s’affirme comme un des plus grands blancs du Sud. La franchise d’expression, la justesse et l’intensité de saveurs
des derniers vins présentés rapprochent sérieusement le domaine de la deuxième étoile.
Les vins: Laïs blanc, la vache du domaine, donne son nom à une remarquable cuvée composée de grenache blanc, gris et de maccabeu: un vin
mûr et énergétique en 2008, sur les épices et l’écorce d’agrumes, à la vivacité idéale dans sa jeunesse. Le D18 version 2007, avec son caractère
dense et tranchant, son éclat de saveurs cristallin d’une fraîcheur et d’une persistance étonnantes, constitue une définition du terme trop galvaudé de
minéralité.

Le très beau Laïs rouge 2007 (carignan et grenache) allie finesse florale, fraîcheur crayeuse et touches de poivre et de fenouil, portées par une acidité qui rappelle les meilleurs vins transalpins. Enfin le Pilou 2007, pur carignan sur schistes et calcaires, longuement élevé en
demi-muids, brille par son intensité de petits fruits noirs, sa chair velouté et
harmonieuse, d’une grande finesse de tanins.

Notes de la Revue du Vin de France :
VDP Côtes Catalanes D18 blanc 2007                30€               18/20
VDP Côtes Catalanes Laïs blanc 2008           15,50€              16,5/20
Côtes du Roussillon Laïs rouge 2007           15,50€              16,5/20
Côtes du Roussillon Pilou rouge 2007              30€               18/20

24/11/2009

Olivier Pithon Le Pilou 2007 Côtes du Roussillon AOC

Pithon-Coulee.jpgOlivier Pithon Le Pilou 2007 Côtes du Roussillon AOC

 

Les meilleurs vins de France 2010 : 17,5/20
Bettane & Desseauve 2010 : 14,5/20

Comme les Armières de Pierre Quinonéro, le Pilou d’Olivier Pithon est issu de très vieilles vignes de carignan dont certaines sont centenaires. Elles sont plantées sur deux types de terroirs, un sol calcaire et un autre composé de schistes. Avec des rendements là aussi très faibles (20 hl/ha), Olivier Pithon produit un côtes du roussillon pur et intense. L’élevage s’effectue en demi-muids pendant 18 mois. Ce vin est produit en quantité infime, 600 bouteilles seulement.


Le Pilou 2007 est un vin profond et complexe, avec un fruit raffiné et riche. En bouche, le vin est élégant, parfaitement équilibré entre structure, soyeux et fraîcheur. Il doit patienter encore en cave pendant quelques mois ou se conserver jusqu’en 2017.

Commentaires de dégustation par Olivier Pithon :
« C’est un terroir calcaire, de vieux carignans qui donne un vin plus en puissance, avec beaucoup de complexité et de la longueur. Si la structure est bien présente, les tanins ne sont absolument pas astringents, mais plutôt fermes et solides. Il doit se carafer si on le déguste maintenant mais il pourra se conserver longuement. »

Les meilleurs vins de France 2010 :
« Enfin le Pilou 2007, pur carignan sur schistes et calcaires, longuement élevé en demi-muids, brille par son intensité de petits fruits noirs, sa chair veloutée et harmonieuse, d’une grande finesse de tanins. »

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« Avec la générosité du millésime mais également de la fraîcheur, ce rouge se montre intense, profond, marqué par des arômes de fruits noirs. 2009 à 2011.»

Domaine Olivier Pithon cuvée D18 blanc

Pithon-D18.jpgDomaine Olivier Pithon cuvée D18 blanc 2007 vin du pays Catalan

La Revue du vin de France, Spécial 2007 : 18/20
Les meilleurs vins de France 2010 : 18/20

Nous avons réussi à obtenir quelques bouteilles de la cuvée D18 d'Olivier Pithon, issue de deux hectares de vignes, aux rendements infimes de 10 hl/ha. Les quantités sont donc très limitées, moins de 3 000 bouteilles produites. Olivier Pithon a baptisé cette cuvée, D18, comme la route qui se situe entre Calce et le Col de la Dona, où tout le long, sur les versants, on peut admirer de superbes vignes plantées de grenache blanc et de grenache gris. Après des vendanges manuelles, les raisins sont acheminés au chai où la vinification et l’élevage s’effectuent en barriques pendant 12 à 16 mois.


La D18 2007 est un vin aromatique, tendu et minéral. Raffiné et élégant, ce vin équilibré est doté d’un très bon potentiel de garde. Il pourra se conserver jusqu’en 2020.

Commentaires de dégustation par Olivier Pithon :
« Il s’agit d’une sélection parcellaire avec l’idée de faire un vin plus complexe. Il faut laisser à ce 2007 le temps qu’il lui faut, c’est un véritable « blanc tannique », avec de la matière, de la profondeur et de la longueur. Le schiste lui apporte tension et finesse. Si on le carafe, il se goûte dès maintenant mais il pourra vieillir plus de 10 ans. »

Les meilleurs vins de France 2010 :
« La D18 version 2007, avec son caractère dense et tranchant, son éclat de saveurs cristallin d’une fraîcheur et d’une persistance étonnantes, constitue une définition du terme trop galvaudé de minéralité. »

La Revue du vin de France, Spécial 2007 :
« D18 est svelte, très persistant. »

Domaine Olivier Pithon cuvée Laïs Rouge

Pithon-Lais-Rouge.jpgDomaine Olivier Pithon cuvée Laïs Rouge 2008 AOC côtes du Roussillon

 

La Revue du vin de France, Spécial 2008 : 15/20

Voici une nouvelle cuvée réalisée par Olivier Pithon, un assemblage des vins des anciennes cuvées La Coulée et Saturne. Elle est issue de vieilles vignes de 40 % de grenache noir, 40 % de carignan, 10 % de syrah et 10 % de mourvèdre. Le vin est élevé près d’un an et demi sous bois.


Découvrez ce nouveau côtes du roussillon dans le millésime 2008, avec un fruit savoureux, de la fraîcheur, et une bouche pleine et croquante. À déguster dès aujourd’hui et jusqu’en 2015.

Commentaires de dégustation par Olivier Pithon :
« Sur 2008, j’ai décidé de faire une cuvée Laïs en rouge qui est en fait l’assemblage de Saturne et de La Coulée, afin de produire un vin à la fois gourmand et fruité, avec du volume et à la fois fin et équilibré grâce au terroir de schistes. C’est délicieux dès maintenant mais pour les personnes qui ont une cave, il se gardera aussi très bien 6 ou 7 ans. »

La Revue du vin de France, Spécial 2008 :
« Laïs remplace la cuvée Saturne. Fruit expressif et franc, matière souple, croquante et digeste. »

Olivier Pithon Laïs blanc

Pithon-Lais.jpgOlivier Pithon Laïs blanc 2008 Vin de Pays des Côtes Catalanes

Les meilleurs vins de France 2010 : 16,5/20

Voici, Laïs, la première cuvée de blanc signée Olivier Pithon. Découvrez le mariage parfait de la fraîcheur et de la vivacité septentrionales et de la richesse méditerranéenne. Il s’agit d’un assemblage de maccabeu, de grenache blanc et de grenache gris plantés sur un terroir de schistes et cultivés en bio. Par respect du raisin, Olivier Pithon utilise le bois avec discrétion pour laisser parler le fruit.

Sur le millésime 2008, Olivier Pithon a réalisé une cuvée Laïs élégante et souple, produite pour s’apprécier dans sa jeunesse.

Commentaires de dégustation par Olivier Pithon :
« Laïs blanc est une cuvée d’assemblage avec une recherche de finesse et d’équilibre dans le vin. Il offre plus un côté floral, sur la fraîcheur avec de la tension. Je ne souhaite pas d’opulence, mais plutôt de la discrétion, dans le bon sens du terme. C’est un vin qui se goûte maintenant, avec beaucoup de plaisir. »

Les meilleurs vins de France 2010 :
« Laïs, la vache du domaine, donne son nom à une remarquable cuvée de blanc, composée de grenache blanc, gris et de maccabeu : un vin mûr et énergique en 2008, sur les épices et l’écorce d’agrumes, à la vivacité idéale dans sa jeunesse. »

Domaine Olivier Pithon

Pithon-Saturne.jpgDomaine Olivier Pithon, AOC côtes du Roussillon

Frère d’un fameux vigneron de la Loire, initié par Stéphane Derenoncourt en Bordelais, Olivier Pithon s’est exilé en 2000 à Calce, fief de la famille Gauby. En quelques millésimes, Olivier a réussi à se faire un prénom dans cette région du Roussillon considérée comme le nouvel Eldorado du vin en France.

"Initié aux vins dès ma plus tendre enfance par un grand-père maternel vigneron en Anjou, je suis, comme qui dirait, tombé dedans quand j’étais petit. Mon grand frère vigneron dans les coteaux du Layon (Jo Pithon) s’est installé alors que je n’avais que 4 ans. Des souvenirs dans sa cave, j’en ai des dizaines … et que des bons ! C’est donc naturellement que je suis venu au vin ou que le vin est venu à moi."

Olivier Pithon, vigneron

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu