Avertir le modérateur

10/11/2010

Domaine Robert & Bernard Plageoles AOC Gaillac

Plageoles-Braucol.jpegDomaine Robert & Bernard Plageoles AOC Gaillac

Carnet de vigne, Omnivore 2e Cuvée :
« Gaillac a longtemps été avalé sous l’étiquette Bordeaux. Puis on l’a dit « vin paysan », « vin artisan » et même « vin mendiant ». Mais boudiou, ici ça fait 2000 ans qu’on a les pieds dedans ! Et dessous, on sait qu’il y a du lourd. Dessus, on s’est échiné à retrouver les identités décimées après l’holocauste du phylloxéra. La France a mis le premier pied dans l’uniformisation en ne replantant qu’un fantôme des cépages décimés par le terrible insecte.
Robert Plageoles a battu la campagne pour exhumer cette diversité. Le prunelard dense, le duras profond, l’ondenc christalin, le verdanel rarissime… Bernard veille au grain et lui retrouve ses plus profonds accents. Personne n’avait jamais entendu ça avant. »

Domaine Tres Cantous Robert & Bernard Plageoles AOC Gaillac

Plageoles-Mauzac-Roux.pngDomaine Tres Cantous Robert & Bernard Plageoles AOC Gaillac

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« Les Plageoles (Robert et maintenant Bernard, son fils) ont été à l’origine du renouveau du vignoble gaillacois, en faisant connaître dans toute la France toutes les variétés de mauzac. Car c’est là toute l’originalité de ce domaine : une gamme très vaste, mais uniquement des cépages vinifiés et mis en bouteilles séparément. Si l’exercice de style est intéressant, l’amateur peut parfois y perdre son latin quand il cherche à reconnaître la typicité de l’AOC Gaillac. Quoi qu’il en soit, tous les vins sont bons, mais le haut de gamme si situe incontestablement dans les blancs doux, d’une pureté et d’un équilibre exceptionnels. »

10/09/2010

Domaine Plageoles Pétillant Naturel Le Mauzac Nature AOC Gaillac Effervescent

Plageaoles-Petillant-Nature.pngDomaine Plageoles Pétillant Naturel Le Mauzac Nature AOC Gaillac Effervescent

Dégustation par Bernard Plageoles :
« C’est un vin qui se goûte très bien, à tout moment : à l’apéritif, à table, le matin, le midi, le soir, la nuit ! Il se déguste sur un équilibre sec, avec de beaux arômes de pomme et de pêche blanche. »

La Revue du vin de France, juillet/août 2010 :
« Le vin : Bernard Plageoles laisse le temps, celui de prendre mousse avec le réveil de la végétation au printemps, et celui d’aller vers le vin jusqu’à l’automne. Ce 2008 en sort tout pimpant de pêche et d’agrumes. Presque désaltérant.
La méthode : la méthode gaillacoise, Bernard Plageoles est tombé dedans à dix ans. Son grand-père ne faisait que ça, et un peu de vin de voile. Comme son père, Bernard a continué avec les vieux filtres à manche qu’on ne voit plus qu’ici. Un fin tissu bouffant qui filtre doucement le vin par gravité pour le calmer quand il reste trente grammes de sucres. Après on laisse le froid de l’hiver « le tenir tranquille ». L’activité fermentaire revient naturellement, avec le printemps. Les levures se réveillent en même temps que la vigne. Et Bernard lui laisse jusqu’à l’automne pour pétiller doucement. « C’est le secret de la bulle ! Aujourd’hui, on veut nous imposer des « billes de levures industrielles » qui pétillent en trois semaines. Elles mangeraient du sucre même dans un vin sec ! » peste-t-il. Pas de ça chez les Plageoles qui tiennent à garder l’intégrité du millésime. »

Accords mets/vins: Apéritif, Dessert, Kir, Coktail (la soupe Champenoise pour 1 bouteille, une louche de sirop de canne, une louche de Cointreau)

Les meilleurs vins de France 2010 : 17/20

Détails du produit...

Domaine Plageoles Le Duras 2008 AOC Gaillac

Plageoles-Braucol.jpegDomaine Plageoles Le Duras 2008 AOC Gaillac

Cépage : 100% duras

Dégustation par Bernard Plageoles :
« Le Duras 2008 offre un côté très intéressant car il peut à la fois s’apprécier aujourd’hui avec des notes d’épices, de réglisse et de poivre ; mais aussi se conserver quelques années grâce à sa structure naturelle et la grande matière en bouche. »

Accords mets/vins: Cailles aux raisin, Cassoulet, Jarret de veau, Pizza Napolitaine, Magret de canard au poivre, Cuisine Asiatique, Camembert, Cantal.

Détails du produit...

Domaine Plageoles AOC Gaillac

Les meilleurs vins de France 2010 : domaine classé *
« La famille Plageoles fait partie des notables viticoles de Gaillac. Robert, et aujourd’hui Bernard, ont été les pionniers de la défense des valeurs locales, en continuant de produire, hors des modes et des sentiers battus, des vins à forte personnalité, grâce aux cépages locaux et aux techniques de vinification ancestrales. Et ce, sans jamais perdre de vue la pureté et la droiture de leurs vins, loin de tout stéréotype. »

Carnet de vigne, Omnivore 2e Cuvée :
« Gaillac a longtemps été avalé sous l’étiquette Bordeaux. Puis on l’a dit « vin paysan », « vin artisan » et même « vin mendiant ». Mais boudiou, ici ça fait 2000 ans qu’on a les pieds dedans ! Et dessous, on sait qu’il y a du lourd. Dessus, on s’est échiné à retrouver les identités décimées après l’holocauste du phylloxéra. La France a mis le premier pied dans l’uniformisation en ne replantant qu’un fantôme des cépages décimés par le terrible insecte. Robert Plageoles a battu la campagne pour exhumer cette diversité. Le prunelard dense, le duras profond, l’ondenc christalin, le verdanel rarissime… Bernard veille au grain et lui retrouve ses plus profonds accents. Personne n’avait jamais entendu ça avant. »

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« Les Plageoles (Robert et maintenant Bernard, son fils) ont été à l’origine du renouveau du vignoble gaillacois, en faisant connaître dans toute la France toutes les variétés de mauzac. Car c’est là toute l’originalité de ce domaine : une gamme très vaste, mais uniquement des cépages vinifiés et mis en bouteilles séparément. Si l’exercice de style est intéressant, l’amateur peut parfois y perdre son latin quand il cherche à reconnaître la typicité de l’AOC Gaillac. Quoi qu’il en soit, tous les vins sont bons, mais le haut de gamme si situe incontestablement dans les blancs doux, d’une pureté et d’un équilibre exceptionnels. »


Domaine Tres Cantous Robert & Bernard Plageoles, AOC Gaillac

02/05/2010

Domaine des Tres Cantou Robert Plageoles

Plageoles-Mauzac.jpegDomaine Tres Cantous Robert & Bernard Plageoles, AOC Gaillac

Robert Plageoles est une figure du Gaillac, et, tout simplement, une figure du vin en France. En plus de produire, aux côtés de son fils Bernard, des vins remarquables au sein du Domaine de Tres Cantou, Robert a une passion pour l'ampélographie, c'est à dire la science des cépages. Passion tellement poussée qu'elle se double aujourd'hui d'un travail d'historien: non content d'étudier les cépages actuels, ce sont aussi et surtout ceux qui ont disparu, ou presque, qui retiennent son attention. Aboutissement de cette démarche: lorsque le vigneron et l'historien-ampélographe se rejoignent, pour redonner vie au sein de son domaine à des cépages passés tout prés de l'extinction.

"Presque deux pages dans Time Magazine du 10 août: qui peut se targuer d'attirer autant l'attention des grands médias américains? Réponse: Robert Plageoles. Sa muscadelle a régalé l'impératrice du Japon, qui a ensuite passé commande via l'ambassade, son vin d'autan a baptisé l'A 380, avec Chirac, Blair et Zapatero pour le porter en toast. Le patriarche de Tres Cantou s'est un peu rangé des voitures, laissant à Bernard, son fils, les commandes du domaine, mais il poursuit sa recherche sur les cépages oubliés. Il a ressuscité l'ondenc, le prunelart, retrouvé les couleurs des mauzacs: plusieurs vignerons ont pris son sillage, sans toujours se souvenir de ce qu'ils lui doivent."

"Mais Robert Plageoles n'en prend pas ombrage: il travaille sur le verdanel, un cépage disparu, sacrifié après le phylloxéra. «A Vassal, au conservatoire des cépages dans l'Hérault, il en a retrouvé 4 pieds. Après greffe, il en a 30 ares. Ce raisin en grosses grappes et petits grains donnait un «vin de feu». «A cause de sa montée en degrés: il allait jusqu'à 14, voire 17 degrés». Il en fait quelques centaines de bouteilles. Un blanc sec pour une cuisine charpentée. Mais déjà, il a dans sa manches d'autres cartes qu'il ne sortira pas encore. Cachottier? Prudent répondrait Plageoles qui veut bien être copié sans droits d'auteur, mais pas sa copie, encore moins son mini conservatoire.Il cherche sur les anciens «clarets». A l'ère ou l'heure des rosés, il y voit une opportunité. Que manque-t-il au vignoble? «Un enthousiasme. Un rêve, qui devienne ensuite un but. Il faut se mettre en situation de devenir». Plageoles a toujours eu l'art de dire mieux les choses."

Source: La Dépèche

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu