Avertir le modérateur

03/12/2009

Mas Bruguière Le Septième

Bruguiere-Septieme.jpgMas Bruguière Le Septième 2003

Les Meilleurs Vins de France 2007 : 16,5/20
La Revue du Vin de France : 16/20

Cépages:  90 % Mourvèdre, 10 % Syrah

C’est le vin de la septième génération, celle où Guilhem (le père) a transmis le flambeau à Xavier (le fils).

Des senteurs subtiles de menthe et d’eucalyptus viennent rafraîchir, tel l’ombre bienfaitrice d’un pin parasol, la générosité solaire du bouquet. Le palais accueille le vin par une attaque ronde et souple. Les arômes de fruits mûrs laissent la place à ceux de jus de viande, de cacao brut et d’épices. La matière riche, généreuse, la longueur satisfaisante et les tannins puissants et soyeux ne peuvent que donner le sourire à l’amateur exigeant et laissent envisager une avenir assuré à cette belle bouteille très joliment habillée.

Accords mets/vins: Rognons d'agneau au porto, Daube provençale, Coquilles St Jacques rôties aux cèpes, Thon Basquaise.

Mas Bruguière La Grenardière

Bruguiere-Grenadiere.jpgMas Bruguière La Grenardière

Les meilleurs vins de France 2010 : 16,5/20 cuvée 2007

Commentaires de dégustation par Xavier Bruguière :
« La plus belle Grenadière que j’ai eue à vinifier depuis mon arrivée en 1999. Joli fruit dense et mûr, complexe. Bouche pleine mais jamais fatigante. Une longueur tenue par une belle minéralité, graphite, épicée avec des tanins élégants. Nous sommes dans la représentation du terroir Pic Saint-Loup. »

Les meilleurs vins de France 2010 :
« La qualité du millésime 2007 éclate pleinement avec la Grenardière, superbe expression moelleuse et profonde de petits fruits noirs, aux tanins fins ; un vin très justement défini et persistant. »

Cépages : syrah 60 %, grenache 20 %, mourvèdre 20 %, vignes de 17 à 20 ans.

Terroir :
Argilo-calcaire et argiles rouges caillouteuses.

Rendements : 35 hl/ha.

Mode de culture : traditionnelle.

Vendanges :
Syrah vendangée à la machine, grenache et mourvèdre vendangés manuellement.

Vinification :
Vendange égrappée, encuvage par gravité pour éviter tout pompage inutile, pigeages biquotidiens, cliquage pour aération, cuvaison de 30 jours.

Élevage :
12 mois en barriques dont 1/3 neuves.

Mas Bruguière L'Arbouse

Bruguiere-Arbouse.jpgMas Bruguière L'Arbouse

Le Mas Bruguière est une valeur sûre du terroir du Pic Saint-Loup depuis de nombreuses années. Cette cuvée L’Arbouse est un assemblage de syrah et de grenache élevés en cuves pendant 8 mois.

Sur le tout jeune millésime 2008, cette cuvée L’Arbouse possède un fruit riche et charmeur. Croquant et juteux en bouche, ce vin est une véritable gourmandise, à déguster dès aujourd’hui, dans sa jeunesse.

Commentaires de dégustation par Xavier Bruguière :
« Un vin qui exprime pleinement le millésime avec un fruit très craquant et frais. Une attaque franche, une bouche gourmande et fraîche avec une finale épicée. Une longueur tenue par une belle vivacité. »


Cépages : syrah 55 %, grenache 45 %, vignes de 18 à 20 ans.

Rendements : 45 hl/ha.

Mode de culture : traditionnelle.

Terroir :
Argilo-calcaire et éboulis du Pic Saint-Loup et de L’Hortus.

Vinification :
Vendange égrappée en cuvage par gravité pour éviter tout pompage inutile, pigeages biquotidiens, cliquage pour aération, cuvaison de 30 jours.

Élevage :
Le vin est élevé ensuite durant 8 mois en cuves inox.

Ermitage du Pic-Saint-Loup Tradition

Ermitage-Pic-Saint-Loup-Sainte-Agnes-Rouge.jpgErmitage du Pic-Saint-Loup Tradition

Les meilleurs vins de France 2009 : 15/20

Voici un joli pic-saint-loup sur le fruit avec un nez ouvert sur des arômes de fruits noirs, notes de chocolat, de sous-bois, d’épices et de cassis. La bouche est fruitée, franche et vive avec une matière mûre et concentrée et des tanins soyeux. La finale offre une excellente buvabilité.

Les meilleurs vins de France 2009 :
« Sa brillante cuvée classique rouge 2006 qui, passée les premières notes de réduction graphite (fusain) s’ouvre sur d’intenses saveurs de fruits noirs et « pinote » intensément en bouche. Un régal dès aujourd’hui. »

Clos Marie Simon

Clos-Marie-Simon.jpgClos Marie Simon

Les meilleurs vins de France 2009 : 17,5/20
Bettane & Desseauve 2009 : 16/20

Les meilleurs vins de France 2009 :
« Mis en bouteilles au début de l’été 2008, Le Simon 2006 offre une brillante interprétation d’un millésime riche : une sanguinité fraîche […]. Du fond et de la personnalité. »

Bettane & Desseauve, Grand Guide des Vins de France 2009 :
« Cette cuvée allie à parts égales le grenache et la syrah. Fermé pour l’instant, la puissance et le fruité de la matière s’expriment en attaque plus qu’en finale, mais le temps corrigera tout cela. »

Clos Marie L'Olivette

Clos-Marie-Olivette.jpgClos Marie L'Olivette

Robert Parker’s Wine Advocate : 89/100

C'est la première cuvée de Christophe Peyrus, l’Olivette; assemblage de grenache et syrah, complété de mourvèdre et cinsault. Les vignes sont travaillées selon les principes de la biodynamie et les vendanges sont toujours manuelles. L’élevage est long et s’effectue en barriques.

Dans le très beau millésime 2007 dans le Sud de la France, la cuvée L’Olivette est une très belle réussite avec un vin gorgé de fruits et de fraîcheur. La bouche, qui reste dans le même registre séduisant, est dotée de très beaux tanins et d’une finale longue sur les épices et le cacao. Un vin de plaisir pur vinifié par un vigneron talentueux, à découvrir dès aujourd’hui après un bon passage en carafe et pendant 3 à 5 ans.

Robert Parker’s Wine Advocate :
« Bottled just before I tasted it, Clos Marie’s 2007 Coteaux du Languedoc Pic Saint-Loup L’Olivette combines Grenache with lesser amounts of Syrah and Cinsault, grown on scree. Displaying aromas not only of ripe black fruits but of spiced apple cider such as one would more expect in a white wine, and a soothingly-textured and fruit-forward palate, this also hints at the sort of saline, iodine, and stony mineral dimensions that help make Clos Marie’s wines so fascinating as a group. It will be a delight to enjoy over at least the next 12-18 months, as befits its short term intentions. »

Clos Marie Les Métairies du Clos

Clos-Marie-Simon.jpgClos Marie Les Métairies du Clos

Robert Parker’s Wine Advocate : 93-94 +/100
Les meilleurs vins de France 2010 : 18/20
Bettane&Desseauve 2010 : 15/20

Les meilleurs vins de France 2010 :

« Une rare intensité aromatique (lilas, orange sanguine) dans l’harmonieux Métairies du Clos 2007. »


Bettane&Desseauve, Grand Guide des Vins de France 2010 :

« De vieux carignans sont soutenus ici par des grenaches de quarante ans, complétés de la palette aromatique de jeunes syrahs. Le nez est pour l’instant marqué par des notes de légère réduction, mais le volume et l’amplitude sont impressionnants, le soyeux également. 2009 à 2013. »


Robert Parker’s Wine Advocate :
« Initial overtones of game and chocolate in the 2007 Coteaux du Languedoc Pic Saint-Loup Metairies du Clos Vieilles Vignes – Carignan and Grenache with a small measure of Syrah – are in part a legacy of its slightly oxidative state prior to sulfuring. Beneath that, and on the palate, is a wonderful saturation of ripe black raspberry and cassis, decadently sweet, lily-like floral perfume, aromatic tropical woods, and black tea. The striking minerality here is saline and iodine-like, which perfectly supports the wine’s almost explosively bright and vivacious back end (and this with no added sulfur !). Palpably high extract and palate-staining persistence are here allied to a refinement of tannin and correspondingly caressing texture that goes beyond the already remarkable pleasures of the cuvee Simon. I imagine this will be worth cellaring for at least a decade. »

La Revue du vin de France, juillet-août 2009
N° 9 des 100 plus grands vins du Languedoc
« François Julien et Christophe Peyrus ont bâti un des domaines les plus attachants du paysage languedocien contemporain. Composé de grenache, carignan et syrah, Les Métairies du Clos se distingue par une tenue exemplaire de finesse et de délicatesse de fruit. »

24/11/2009

Château La Voulte Gasparet Cuvée Romain Pauc

Voulte-Gasparet-Romain-Pauc.jpgChâteau La Voulte Gasparet Cuvée Romain Pauc Rouge 2007 AOC Corbières

La Revue du vin de France, Spécial 2007 : 17,5/20
Les meilleurs vins de France 2010 : 17/20
Bettane & Desseauve 2010 : 16/20

Voici la cuvée emblématique des Corbières et de la Voulte-Gasparet, la Romain Pauc. Elle est issue d’un assemblage de carignan à 50 % (dont des très vieilles vignes plus que centenaires), de grenache à 25 %, de mourvèdre à 15 % et de syrah à 10 %, plantés sur le terroir caillouteux de Boutenac. Après des vendanges manuelles, les raisins sont vinifiés en cuves puis élevés 12 mois en barriques dont 20 % neuves.

Romain Pauc 2007 offre un nez profond, épicé avec une belle complexité. En bouche, le vin est puissant, dense, avec un boisé fin, soutenu par des tanins élégants et savoureux. À mettre en cave encore trois ou quatre années et à déguster pendant une dizaine d’années.

Commentaires de dégustation par Laurent Reverdy :
« Sur le millésime 2007, la Cuvée Romain Pauc possède une remarquable complexité grâce à une année chaude et à un terroir qui expriment au maximum le potentiel du carignan avec des rendements compris entre 15 et 20 hl/hectare. Sa robe sombre met en évidence une grande complexité tant visuelle qu’aromatique. Pour l’instant, son nez est un peu fermé mais sa complexité assure à cette cuvée un équilibre déjà intéressant. À la dégustation, on s’aperçoit rapidement de la concentration et du potentiel de ce vin avec des tanins élégants et une longueur en bouche prometteuse. Des viandes en sauce, des gibiers ou bien des fromages conviendront parfaitement à cette cuvée. Une garde d’encore deux à trois ans serait appropriée pour la plénitude de ce vin. Concernant son potentiel de garde, vous pouvez compter sur 7 à 8 ans de plénitude. »

Les meilleurs vins de France 2010 :
« Le 2007 enchante par son croquant de fruit, son profil ciselé, digeste et précoce. Déjà délicieux, son avenir est assuré. »

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« Tanin délicatement chocolaté, grand volume, le millésime s’annonce fort ici !»

La Revue du vin de France, Spécial 2007 :
« Gourmand, fruit croquant et concentré, tanins abondants, un peu secs, beau caractère intense et séveux, long et étoffé. Vin méridional et complet, d’une belle fraîcheur. »

La Revue du vin de France, novembre 2009 :
« Plus massive mais encore fermée, la cuvée Romain Pauc offre des notes chocolatées en 2007. »

Château La Voulte Gasparet, AOC Corbieres

Voulte-Gasparet-Romain-Pauc.jpgChâteau La Voulte Gasparet, AOC Corbieres

Le Château La Voulte-Gasparets est une figure historique du Languedoc viticole, avec notamment sa cuvée Romain Pauc. Sur le terroir de Boutenac dans les Corbières, Patrick Reverdy et son fils Laurent réalisent, notamment grâce à un superbe patrimoine de vieux carignans centenaires, des rouges de très grande qualité, taillés pour la garde.

« Patrick Reverdy et son fils Laurent sont très attachés à leurs vignes de carignan dont le terroir de Corbières-Boutenac s'est fait une spécialité. La cuvée de base est une référence en Corbières. La cuvée Romain Pauc baptisée ainsi en hommage à un aïeul de la famille marie des carignans et des grenaches largement quadragénaires à des syrahs et des mourvèdres plus jeunes. Le style minéral et profond de cette cuvée très régulière en fait une référence incontournable en Languedoc et la ligne de mire qualitative des nouveaux arrivants dans la zone des Corbières. Elle vieillit remarquablement bien. » 2009 Bettane & Desseauve

Château La Voulte Gasparet Cuvée Réservée

Voulte-Gasparet-Reservee.jpgChâteau La Voulte Gasparet Cuvée Réservée Rouge 2006/2007 AOC Corbières

Les meilleurs vins de France 2010 : 16/20

La Cuvée Réservée du Château La Voulte-Gasparets est composée de carignan à 50 %, de grenache à 25 %, de mourvèdre à 15 % et de syrah à 10 %. Les vignes, plantées sur un terroir de galets roulés, sont âgées de 20 à 45 ans. Après des vendanges manuelles, les raisins sont vinifiés en cuves béton et inox puis élevés en barriques de plusieurs vins pendant 6 mois.

En 2007, cette cuvée offre un fruité intense avec beaucoup d’élégance et de finesse. À déguster dans sa jeunesse après un passage en carafe ou avec un peu d’évolution dans quatre ans.

Commentaires de dégustation par Laurent Reverdy :
« La cuvée traditionnelle du Château La Voulte-Gasparets est sur le millésime 2007 d’une très intéressante complexité grâce à une année où les conditions climatiques furent idéales. Sa robe rouge-grenat possède une belle limpidité. On peut déjà apprécier son nez avec ses notes de fruits rouges et sa structure élégante. La bouche est légèrement fermée Pour une meilleure dégustation, attendre 6 à 8 mois supplémentaires. L’association de ce produit avec une viande ou des fromages est idéale. Concernant son potentiel de garde, vous pouvez compter sur 5 à 6 ans de plénitude. »

Les meilleurs vins de France 2010 :
« La Cuvée Réservée 2007 est supérieure à 2006, avec un supplément de maturité dans son fruit velouté et son allonge poivrée, très garrigue. »

La Revue du vin de France, novembre 2009 :
« Ne pas manquer le rouge Cuvée Réservée 2007. »

26/05/2009

Les grés de Montpellier

Clavel-Copa.jpg Les grés de Montpellier AOC Coteaux du Languedoc sont apparus en 2003 (décret applicable à la récolte 2002) et s’étendent de l’est à l’ouest de Montpellier, ils sont limités par la vallée de l’Hérault à l’Ouest, par la région du Pic Saint Loup au Nord, par la vallée du Vidourle à l’est et par le littoral au Sud.

C’est une zone abritée des influences du nord par la Montagne Noire et les Cévennes.

Le climat sec et les entrées maritimes d’air humide en été favorisent une maturité précoce et un bon équilibre du cycle végétatif

La présence de la vigne dans le montpelliérain est très ancienne. Lorsque fût découvert le site Etrusque de Lattara (5 siècles avant Jésus Christ), aujourd’hui commune de Lattes, ont été exhumé des graines de raisins dans ce qui devait être la cave d’une maison.

L’appellation contrôlée Coteaux du Languedoc-Grés de Montpellier a des conditions de productions strictes. Les raisins sont issus de parcelles identifiées par les producteurs et approuvées par l’INAO.

Décret du 11 mars 2003.
46 communes peuvent prétendre à faire du Grés de Montpellier sur les 168 communes des Coteaux du Languedoc.

Voir la sélection sur AutrementBon.fr vente de vins ligne, caviste Indépendant

Les Coteaux du Languedoc

Terre-Inconnue-Vin.jpgBien malin qui pourrait définir sans coup férir les Coteaux du Languedoc. Comment résumer d'un trait des paysages multiples, des caves et des villages dispersés entre mer et montagne, leurs couleurs, leurs odeurs, la troublante alchimie de la nature et de la culture, l'esprit des lieux.

Les Coteaux du Languedoc possède le plus vieux vignoble de France, déjà présent dès l'époque Grecque, 5 siècles avant J.C.

L'appellation Coteaux du Languedoc s'étend sur 3 départements : l'Aude, l'Hérault et le Gard couvrant 50 000 hectares dont 22 000 sont plantés et 11 500 ha en production.

L'aire géographique, c'est 168 communes s'étalant le long du littoral méditerranéen, de Narbonne à l'Ouest aux confins de la Camargue à l'Est et s'appuyant aux contreforts de la Montagne noire et des Cévennes. L'originalité de cette aire d'appellation est liée à la diversité des terroirs et donc des paysages. Des abruptes falaises blanches de la Clape, l'ancienne Isle du Lac qui domine la Méditerranée au Sud de Narbonne, jusqu'au pied du pittoresque Pic Saint Loup, les paysages des Coteaux du Languedoc offrent une pluralité qui en fait la richesse : autour de l'étang de Thau, les douces pentes de Picpoul de Pinet, puis plus près de Montpellier les galets de Saint Georges d'Orques et de la Méjanelle, le terroir rocailleux de la Clairette du Languedoc..... L'originalité du climat est due aux réalités climatiques induites par le macro relief avec le rivage méditerranéen au sud, et le massif central au Nord. C'est un climat méditerranéen où la saison chaude est également la saison sèche, qui permet des conditions favorables à la maturité du raisin.

Voir la sélection sur AutrementBon.fr vente de vins ligne, caviste Indépendant

Pierre Clavel, Un pas de plus dans le bon sens

Clavel-Cascaille.jpg Pierre Clavel, Un pas de plus dans le bon sens

Après l’installation de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques au Domaine Pierre Clavel petite contribution au développement durable dans notre région, et après des années de pratiques raisonnables à la vigne, nous nous sommes engagés en 2007 dans une certification en agriculture biologique.

Pendant les trois annnées de conversion, nous sommes  accompagnés par ECOCERT, organisme de certification indépendant, qui vérifie et valide nos pratiques culturales pour l’obtention du Label AB pour nos vins. C'est en 2009 que sortiront de la cave les premières bouteilles labellisées AB.

Après avoir fait pendant longtemps du « bio à l’ombre », nous sommes très fiers de cette démarche. C’est l’agriculture de demain, seule possibilité de préserver le potentiel de nos vignes et de nos vins.

AB-ientôt...

Domaine Clavel AOC Coteaux du Languedoc

Clavel-Garrigues.jpgLe Domaine Clavel se situe dans l’aire d’appellation AOC Coteaux du Languedoc, aux portes de Montpellier. Il se situe à proximité du village d’Assas et de son superbe château, dans la zone dite des « Grès de Montpellier », ainsi dénommée en raison du sol – calcaires durs et galets roulés – et de conditions climatiques particulières, où la « castagne » du soleil et des températures d’été est modérée par des vents marins, qui favorisent maturité plus subtile et moins solaire.
Dominant une vallée où les vignes disputent les senteurs à la garrigue, le Mas del Périé est l’un de ces mas authentiques, composé de bâtiments en pierre qui offrent ombre et fraîcheur même au cœur des plus chaudes journées estivales.
Rénové mais respectueux de la structure ancienne vieille de plus d’un siècle, il comporte un chai recevant la vendange par gravité afin de préserver la qualité des raisins, une cuverie traditionnelle modernisée et équipée d’un système de froid performant, des caves semi-enterrées abritant de leurs pierres séculaires le parc de barriques. Les 27 hectares de vignes orchestrées par Pierre Clavel se répartissent sur 3 Terroirs (La Méjanelle, Saint-Christol, et Assas) et sont tous désormais vinifié au Mas del Perié. On y cultive les cépages traditionnels de la région, adaptés à l’élaboration de vins gourmands et séveux: Syrah, Grenache, Mourvèdre, Carignan, Cinsault, et en blanc, Grenache blanc et Roussanne.
Le Domaine Clavel a déjà une longue histoire. Fils de Jean Clavel, figure des vins du Languedoc, Pierre Clavel est décrit par les journalistes comme « vinarchiste » : un mélange de faux baba-cool et de génie du vin, un passionné du terroir. Plein de sincérité, de générosité et de passion, voilà comment Pierre Clavel et sa femme Estelle nous sont apparus.
Le vin, ils ont appris à le faire « sur le tas », mais avec un flair infaillible. Ce flair qui leur a fait choisir ce terroir de galets roulés magique, travailler la terre de manière respectueuse, planter de la syrah, stabiliser la production des ceps, trop longtemps poussés à « cracher du jus », et à passer en agriculture biologique. Après quinze ans de travail autour de la vigne et du vin, Pierre et Estelle Clavel ont porté le Mas del Périé parmi les étoiles régionales, avec des vins d’une grande franchise d’expression et d’un velouté de texture inimitable.

***** (Outstanding)
Un des 5 meilleurs Domaines du Languedoc-Roussillon
pour Robert Parker dans son Wine Buyer's Guide.

Pierre Clavel, Domaine Clavel, Coteaux du Languedoc

Clavel-Copa.jpg Pierre Clavel, Domaine Clavel, Grès de Montpellier Coteaux du Languedoc

Tout cet été 2007, m’activant dans les vignes de notre sud méditerranéen, sous un grand soleil et un mistral parfois violent et desséchant, je pensais aux malheureux citadins en vacances qui supportaient, dans la plupart des autres régions, des intempéries continues.

Pas une goutte d’eau sur le Languedoc pendant 3 mois, par chance nous avions quelques réserves aqueuses hivernales et printanières dans le sol, et cette merveilleuse plante millénaire qui s’adapte à tout, a bien résisté à des conditions presque sahariennes et a conduit sa (petite) récolte jusqu’au bout d’une maturité parfaite. Les nuits fraîches de juillet, d’août et septembre, ont été idéales pour les futures qualités aromatiques des vins.

Nos vendanges ont commencé le 27 août, et ce 23 septembre, la météo est toujours belle ; nous attendons encore, sereinement, de rentrer mourvèdre et vieux carignan qui restent sur souches.

Ils sont très beaux et l’orage de début de semaine nous assure qu’il y a un mieux qualitatif à attendre, encore, quand tout est déjà rentré chez nos voisins.

C’est un millésime de rêve en Languedoc, secret bien gardé, personne n’en parle, nos communicants sont occupés à autre chose, peut être à suivre la coupe du monde de rugby !!!

Ce que nous vivons d’euphorique est certes partagé par notre réseau relationnel, en France et à l’étranger, mais nous aurions souhaité que nos cotisations professionnelles servent à faire savoir notre bonheur !!!

A la cave, nous avons pris des options inhabituelles pour les rouges, ramassage et mise au froid très vite, toute la durée de fermentation 25°C maximum pour préserver le fruit, et dès les sucres épuisés, chauffage à 30°C pour tirer le gras, la texture, le velours. Pas moins de 30 à 40 jours de macération prévu !

Nous sommes HEUREUX, mais le fond d’inquiétude sur l’avenir de notre viticulture familiale demeure : Que deviendra-t-on demain avec tous ces changements annoncés, français, européens, mondiaux ?

En France, on nous parle de simplification administrative et en même temps on nous dit que nos syndicats AOC deviennent des ODG (organisme de défense et de gestion), avec cotisation obligatoire, « qu’es aco ?? » Nous devrons aussi cotiser à des OI (organisme d’inspection) ou à des OC (organisme certificateur) qui vont contrôler nos vignes, nos caves, nos vins. Mais avec quelle compétence, quelle connaissance des terroirs ???

L’INAO est devenue INOQ (au cul). Son président est un éleveur de poulet fermier label rouge, sans doute très compétent dans son domaine, mais on voudrait le tester dans nos caves ! L’INOQ s’est doté d’un CAC (conseil des agréments et des contrôle) qui doit agréer les plans d’inspection et de contrôles… Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Alors que la masse de travail administratif est déjà considérable pourquoi ajouter encore de multiples structures, à entretenir !...

On nous parle aussi de la nouvelle OCM européenne, et du fait que l’on pourrait en 2012 planter librement les vignes partout en Europe. Quel est le technocrate insomniaque diplômé qui a trouvé cette délirante astuce ? Est-ce pour faciliter le passage d’une viticulture européenne principalement familiale, à une agro-industrie viticole, comme en Australie ?

Que dire de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) à Genève, qui souhaite réduire le lien au terroir des AOC européennes pour aller vers le système des marques commerciales du nouveau monde.

J’avoue ma grande perplexité et il faut bien dire, inquiétude, pour déterminer les orientations de ma production. Faut il réduire l’outil de production pour se cantonner à quelques niches bien maîtrisées ? Peut on développer une production de haute qualité destinée au marché international, avec une équipe jeune et très compétente, payée convenablement, alors qu’on est en face de concurrents dont les coûts de production sont bien inférieurs aux nôtres ?

Les choses deviennent tellement complexes, avec des interactions multiples, qu’on ne sait plus si, agissant sur un facteur technique, économique ou financier, on ne va pas provoquer une catastrophe majeure.

Nous avons perdu la boussole professionnelle, qui pourrait encore nous indiquer le Nord ?

Pierre Clavel

« Allez Clavel, un peu de courage, retourne à ta cave, surveiller tous ces jus en fin de fermentation ; ne force pas la nature, laisse faire, les vins n’ont jamais été aussi bons. » Estelle CLAVEL

Domaine CLAVEL, Languedoc

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu