Avertir le modérateur

26/01/2010

Domaine Gauby Muntada

Gauby-Muntada.jpgDomaine Gauby Muntada 2007 Côtes du Roussillon-Villages AOC

La Revue du vin de France, Spécial 2007 : 18-20/20
Robert Parker’s Wine Advocate : 97-98 +/100
Les meilleurs vins de France 2010 : 19,5/20
Bettane & Desseauve 2010 : 17/20

Commentaires de dégustation par Lionel Gauby :
« C’est un vin très profond avec une belle intensité de fruits qui commence à aller sur le floral et le « bon côté » de la fourrure. C’est très complexe. Les tanins sont très élégants et fondus et rendent donc le vin accessible aujourd’hui, même s’il lui faut dix ans pour atteindre son apogée. »

La Revue du vin de France, Spécial 2007 :
« Qualité de soyeux, délicatesse des tanins. Naturel d’expression, fraîcheur d’anthologie dans ce très grand vin. »

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« La Muntada se définit par sa profondeur. Toujours en limite d’acidité volatile, le nez est porté par un fruité de grande qualité et montre dans cet échantillon une intensité particulière. 2009 à 2016. »

Les meilleurs vins de France 2010 :
« En rouge, La Muntada atteint en 2007 des sommets inégalés, avec un vin d’une grande délicatesse tactile, inouï de fraîcheur, dans lequel résonne la fusion du corps et des arômes, jusque dans un final épicé et aérien. »

Robert Parker’s Wine Advocate :
« Gauby’s 2007 Cotes du Roussillon Villages Muntada – from 100 year-old, pre-phylloxera Carignan vines and 60-80 year old Grenache, plus a bit of Syrah, and tasted assembled from barrel – is almost dizzying in its aromatic diversity and strength. Shrubby herbs, licorice, tar, cedar, game, daffodil and marigold floral notes lead into a palate that improbably combines sheer viscosity and riveting intensity with invigorating brightness of fresh fruit and saline, crystalline, shimmering minerality. From its deep carnal, stony depth, through its multitude of herbs and berries, to the distillate-like intensity of its floral, salt-tinged top notes, this profound and exuberant wine is brilliantly scored for full orchestra and resonates long after swallowing. This opus – whose mysterious, savage beauty and luminosity brought to mind La Tache – will not be bottled until summer, but is sure to go down as one of Gauby’s greatest, and be worth following for at least the better part of two decades. »

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu