Avertir le modérateur

05/11/2008

Champagne

La Montagne de Reims est un large plateau, à faible relief, qui s’incline lentement à l’approche des vallées de la Vesle et de l’Ardre au nord, et de la Marne au sud. La vigne pour la production du champagne couvre abondamment les flancs de ce plateau.

La Vallée de la Marne s’étend sur une centaine de kilomètres depuis Saâcy-sur-Marne dans le département de la Seine-et-Marne jusqu’à Tours-sur-Marne au-delà d’Épernay. La vigne s’étale sur les coteaux qui descendent en pentes plus ou moins douces jusqu’au bord de la rivière, ainsi que dans de pittoresques vallons bordant de part et d’autre la vallée.

La Côte des Blancs, ainsi appelée parce qu’elle produit presque exclusivement des raisins blancs, est une falaise perpendiculaire à la Montagne de Reims et placée au sud d’Épernay. Au sud du département de la Marne, la vigne est visible par intermittence au nord et au sud de Sézanne. Dans la région de Vitry-le-François, les surfaces plantées restent limitées à quelques communes.

La Côte des Bar prolonge au sud le secteur vinicole. En dehors de Villenauxe-la-Grande, continuation de la partie méridionale du vignoble marnais, et de Montgueux, à proximité immédiate de Troyes, qui ne possèdent que quelques dizaines d’hectares de champagne, les vignes sont groupées autour de Bar-sur-Seine et de Bar-sur-Aube. À l’est de cette dernière ville, le département de la Haute-Marne, peut revendiquer l’existence de quelques dizaines d’hectares de vignes.

18:20 Publié dans Champagne | Lien permanent | Commentaires (0)

Mas Daumas Gassac

Domaine Daumas Gassac noté :
Gault Millau : Excellent
Bettane & Desseauve : 2BD (production sérieuse et recommandable...)
RVF : 2*Etoiles (producteur de très grands vins...)

• Gault Millau : 18,5/20
• RVF : 16/20
• Bettane & Desseauve : 15/20

Daumas-Gassac-Rouge.jpgLe Grand Guide des Vins de France 2009 – Bettane & Desseauve
« Aimé Guibert a su identifier, sur Aniane, des terroirs qualitatifs apte à porter un cabernet-sauvignon non-autorisé par les AOC locales. En blanc, il a également choisi de vinifier un assemblage de chardonnay, de viognier et de petit menseng qui lui interdisait l'accès à l'AOC. Son domaine produit donc un rouge et un blanc classés en vins de pays de l'Hérault, qu'il a su imposer à un niveau de prix inconnu dans cette dénomination. Le blanc reçoit un élevage en cuve inox alors que le rouge est partiellement élevé en barriques. Le domaine et son producteur ont été immortalisés dans le film Mondovino, qui illustre la lutte contre l'implantation de vignes sur des zones boisées, voulue par l'Américain Mondavi. Les rouges connaissent parfois des réussites exceptionnelles en années difficiles, comme peut le démontrer le 2002. »
A propos de ce vin : « Daumas-Gassac démarre dans la vie sur une puissance qui masque la finesse des finales. 2006 ne déroge pas à la règle et méritera d'être goûté à nouveau dans un an. »

 

Daumas-Gassac-Blanc.jpgLes Meilleurs Vins de France 2009 (Guide vert de la RVF)
« Aimé Guibert a été l'un des pionniers de la quête à l'excellence du Languedoc. Professionnel de l'industrie du cuir, venu de Millau, il a révélé, à la fin des années 1970, la vallée de Daumas Gassac, ce contrefort cévenol où les nuits sont fraîches, propices à l'épanouissement du cabernet-sauvignon. Aimé a aujourd'hui cédé les rênes du domaine à ses fils Samuel, Gaël et Romain. Notre classement met à l'honneur la production de la maison et non les gammes plus standardisées du négoce (Moulin de Gassac et autres étiquettes). Le Daumas Gassac rouge a la capacité de résister au temps, mais il n'est jamais aussi bon, selon nous, qu'après sept à dix ans de garde, comme tous les grands rouges de la région. Jeune, il conserve toujours une austérité, voire un certain mutisme. La touche structurées et fraîche du cabernet est amplifiée avec panache dans la cuvée Emile Peynaud (une sélection massale médocaine, totalement atypique dans la région).
Les vins : dans le blanc 2007, le nez généreux et exotique est encore un peu brouillon, déjà bien identifiable avec cette pointe muscatée typique de Daumas (eau-de-rose). La bouche est d'une grande droiture, éclairée par un fruit presque en retrait face à l'expression minérale. Un très grand Daumas blanc. Le rouge 2006 est nettement typé cabernet à l'olfaction, avec des notes végétales sur le poivron, qui d'ici peu apporteront de la fraîcheur et feront évoluer le nez vers l'humus et non l'animal. En témoigne sa bouche fine et tendue qui, elle, ne possède aucune trace de sous-maturité. A ouvrir à partir de 2013. La cuvée Emile Peynaud n'a pas été présentée à la dégustation. »

Daumas-Gassac-Sol-de-Landoc.jpgGault Millau Guide Vin 2009
« En trente ans, Aimé Guibert a propulsé ce terroir du néant au firmament mondial. Il n'est pas seulement le vigneron qui se dresse contre Mondavi, il est aussi un producteur avec du flair et notamment avec le choix, sous les conseils du génial Emile Peynaud, d'implanter du cabernet-sauvignon non-cloné. Depuis 1978, ses cuvées sont d'une qualité exemplaire et son engagement est toujours aussi fort. Son activité de négoce, sous le nom de Moulin de Gassac, a permis de faire progresser une des coopératives les plus pauvres du Languedoc et de s'imposer au niveau mondial.Le blanc 2007 est aromatique et généreux. En rouge, 2006 est très agréable, moins en force que 2005, avec une belle chair de cerise fraîche et des tanins très agréables intégrés au fruit resplendissant. 1988 est truculent, sur des notes de sous-bois et de cuir, dans une texture tendre et fine du plus bel effet. Mais ne vous fiez pas aux apparences, le vin est long et sans creux en milieu de bouche. »

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu