Avertir le modérateur

14/10/2008

Domaine Cosse-Maisonneuve vu par Le Rouge & Le Blanc

Domaine Cosse-Maisonneuve (vu par Le Rouge & Le Blanc) :

Une fois encore, de superbes Cahors, à la fois puissants, soyeux et élégants. Une vision « moderne » mais remarquable du Cahors.

Voir le Domaine ...

Domaine Olivier Pithon (Bio) AOC côtes du Roussillon

Olivier Pithon (vu par Le Rouge & Le Blanc) :

Pithon-Lais.jpgCuvée Laïs 2004 (grenaches gris et blanc, macabeu), un blanc droit, tendu, minéral

Cuvée La D18 2003 (grenaches gris et blanc), magnifique blanc puissant mais sans lourdeur, riche, avec des parfums de terre et une belle fraîcheur.

Cuvée Mon p’tit Pithon 2005, pur carignan, savoureux vin de comptoir

Cuvée La Coulée 2004 (carignan, grenache, syrah), un vin sur le fruit, fin, frais, minéral et épicé.

Vinification du Rosé

Bruguiere-Rose.jpgIl existe deux méthodes de vinification pour les vins rosés. Le but est de conférer au vin la bonne proportion de couleur et de tanins.

Rosé de saignée :

Méthode la plus courante, elle s’apparente à la vinification des vins rouges, avec une macération beaucoup plus courte. Après 12 à 48 h de macération en cuve, la saignée consiste à écouler le jus légèrement coloré pour le séparer des anthocyanes et des tanins contenus dans la pellicule. Le jus rosé est alors versé dans une autre cuve pour la fermentation alcoolique.

Rosé par pressurage direct :

La vendange, après un éventuel foulage, est pressée plusieurs fois dans un pressoir. Le vigneron recueille les premières presses, les moins colorées et les moins tanniques, pour élaborer un vin rosé.

Glossaire

AOC
Vin à Appellation d’Origine Contrôlée.

AOVDQS
Appellation d’Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure.

Anhydride sulfureux
C’est un gaz issu de la combustion du soufre qui a une action antiseptique (protection du vin contre les attaques et les altérations microbiennes). C’est aussi un antioxydant qui assure au vin un meilleur vieillissement. Il ne doit pas être présent dans le vin en trop grande quantité et son usage est donc strictement réglementé.

Anthocyanes
Polyphénols contenus dans la pellicule de la baie. Ces pigments donnent leur couleur aux vins rouges jeunes.

Arôme
C’est l’ensemble des principes odorants qui comportent les arômes primaires – ceux qu’apportent les cépages utilisés – et les arômes secondaires – ceux que produisent les levures au cours de la fermentation. Il se développe des arômes tertiaires (appelés aussi "bouquet") au cours du vieillissement.

Assemblage
Il y a assemblage lorsque l’on mélange le contenu des cuves d’une même récolte au sein d’une exploitation donnée pour obtenir un produit aussi harmonieux que souhaité. On peut ainsi assembler des vins issus de différents cépages pour avoir un vin aux arômes riches et variés. A noter que le terme "coupage" désigne le mélange de vins de diverses régions.

Bag In Box (BIB)
Le BIB permet de soutirer les quantités nécessaires, sans altérer le vin restant, grâce à un emballage sous vide.

Baie de raisin
- la pellicule, enveloppe de la baie, contenant des tanins souples et des matières colorantes (rouge, jaune),
- la pulpe, partie charnue qui contient le jus de la baie,
- les pépins, graines contenant de l'huile et des tanins.

Bouquet
Voir Arôme.

Bourrelet de greffage
Il est à la jonction entre la partie aérienne et le porte-greffe qui donne des racines. A la fin du XIXe, sous l'effet du phylloxera, les vignes françaises sont greffées sur des porte-greffes d'origine américaine qui résistent à ce parasite.

Cépage
C’est une variété de plant de vigne.

Courtier
Personne qui met en relation vendeurs et acheteurs de vin, par exemple un vigneron et un caviste ou un restaurateur.

Cuvaison
Le terme désigne l’ensemble des phénomènes qui se passent au cours de la vinification en rouges et rosés : fermentation, macération avec extraction des matières colorantes et des tanins. La durée de cuvaison peut varier de quelques heures (vins rosés) à quelques semaines (vin de garde).

Ebourgeonnage
pratique qui consiste à enlever des bourgeons pour limiter la future production de raisins.

Ecoulage et pressurage
Le vigneron récupère un premier vin, dit vin de goutte (écoulage). Le marc restant dans la cuve est ensuite pressé pour obtenir le vin de presse, plus coloré et plus tanique (pressurage). Vin de goutte et vin de presse peuvent être assemblés immédiatement ou après élevage.

Effeuillage
Réduction de la surface foliaire pour limiter le feuillage exubérant qui gêne la maturation des grappes. Pratique également utilisé après des pluies, pour éviter une trop grande humidité et donc une pourriture éventuelle.

Epamprage
Elimination des rameaux issus des bois anciens (ils puisent sur les réserves des vignes), susceptibles de nuire à la fructification.

Eraflage (ou égrappage)
Séparation des baies et des rafles.

Fermentation alcoolique

C’est la transformation des sucres en alcool sous l’effet des levures pendant la macération (de quatre à dix jours en moyenne).

Fermentation malolactique

C'est la transformation de l'acide malique du vin en acide lactique sous l'action des levures. L'acide lactique étant moins acide que l'acide malique, il s'opère ainsi une diminution de l'acidité du vin.

Feuilles de vigne
Elles ont la particularité de fabriquer du sucre qui s'accumule dans le raisin.

Foulage
Eclatement des baies pour en libérer la pulpe et le jus.

Gourmands
Ces rameaux qui poussent sur le tronc sont éliminés au printemps. Ils sont peu ou pas fructifères.

INAO

Institut National des Appellations d’Origine.

Macération
Les anthocyanes, les tanins et les arômes se diffusent dans le jus (appelé le moût) à l'intérieur de la cuve. La macération est plus ou moins longue (de une à quatre semaines environ) selon les vins. Dans la cuve, au-dessus du jus, se forme un chapeau de marc, formé par les particules solides de la pulpe et de la pellicule.

Millésime
Il consacre l'année de récolte. La qualité d’un millésime suit de très près les conditions climatologiques du printemps à l’automne. Comme il n’y a jamais d’années météorologiques semblables, il n’y a jamais deux millésimes absolument identiques.

Mise en bouteille
Avant cette ultime étape, le vin est clarifié, stabilisé, élevé, et filtré.

Mise en cuve
Le mélange de pulpe, de jus, de pépins et de pellicules est ensuite mis dans des cuves, après ajout d'une dose de soufre pour protéger la matière d'oxydation et de microbes.

Négociant
Personne qui achète des raisins à des viticulteurs ou du vin à des vignerons, qui élève le vin, puis le met en vente sous son étiquette. Il existe différentes formes de négoce.

Oenologue
spécialiste des techniques de fabrication et de conservation des vins.

Organoleptique
On désigne ainsi les substances qui sont capables d’être perçues par nos différents sens et de les faire réagir.

Palissage
les fils de fer permettent de maintenir la vigne sous forme de haie. Les techniques changent suivant les régions. Certains modes de taille ne nécessitent pas de palissage comme la taille en gobelet.

Phylloxéra

Puceron maléfique qui s'est attaqué à la fin du XIXe siècle aux racines des vignes. Les vignerons ont alors greffé les racines de leurs vignes sur des plants américains, résistant au phylloxéra.

Polyphénols
Produits organiques, dont le nom traduit la structure chimique composée de plusieurs phénols localisés dans la partie solide de la grappe de raisin.

Pressurage
Après écoulage, le marc restant dans la cuve est ensuite pressé pour obtenir le vin de presse, plus coloré et plus tannique.

Racines
Elles permettent à la vigne de prélever les éléments nécessaires à sa survie (eau, éléments, minéraux). Dans certains sols, les racines peuvent s'enfoncer de plusieurs mètres de profondeur.

Rafle

partie ligneuse ramifiée, supportant les grains. Elle constituée d'eau, de fibres, de tanins et de matières minérales.

Raisin de cuve
Raisins qui sert à la production du vin et qui est vinifié.

Raisin de table

raisin consommé en tant que fruit.

Ramures d'un an
Ils portent les grappes. Ils sont verts au printemps puis brunissent au mois d'août pour devenir sarments.

Rendement
Production de la vigne sur une surface donnée. Se mesure communément en hectolitres/hectare.

Rognage
Pour délimiter le développement des rameaux, la vigne est taillée en haies par une rogneuse.

Sarments de deux ans
Leurs bourgeons donnent des rameaux fructifères, c'est-à-dire portant des grappes.

Sommelier

personne chargée du service des vins dans un restaurant.

Tanins
Molécules contenues dans la pellicule mais aussi dans le pépin et dans la rafle. Ils donnent leur charpente aux vins et peuvent leur conférer une certaine astringence (impression d’assèchement en bouche) qui disparaît avec le vieillissement. Ils peuvent être soyeux, ronds, fins, ou au contraire verts, herbacés…

Terroir
C’est l’ensemble des facteurs naturels (climats, sol, sous-soul, hydrologie) et humains (usages, savoir-faire) qui président à la culture de la vigne et à l’élaboration du vin.

Vendange en vert
Suppression d'une partie des grappes vertes pour limiter le rendement (juin ou juillet).

Véraison

Changement de couleur de la baie par perte de chlorophylle : translucide pour les raisins blancs, rouge par accumulation d'anthocyanes pour les raisins rouges.

Vigneron
Personne qui cultive la vigne et élabore le vin (viticulture et vinification)

Vin de garde
Vin acheté jeune qui n’atteindra sa plénitude aromatique qu’après quelques années de vieillissement.

Vin de pays
Vin de table à indication géographique qui ne peut provenir que de la seule zone de production dont il porte le nom.

Vin de primeur
vin mis en bouteille dès la fin de la vinification et qui peut être consommé très rapidement.

Vinification
C’est l’ensemble des opérations par lesquelles le raisin se transforme en vin.

Viticulteur

Personne qui cultive la vigne.

V.Q.P.R.D
Vins de Qualité Produits dans des Régions Déterminées.

Vrilles

la vigne est une liane. Les vrilles permettent aux sarments de s'accrocher aux fils de fer.

 

 

 

 

Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo r2r

 

13/10/2008

Domaine Cosse Maisonneuve

Pont_Valentre.jpg

Domaine Cosse-Maisonneuve AOC Cahors

Certes, c’est un domaine assez récent – premier millésime en 1999.
Certes, ce sont des vignerons venus d’« ailleurs » – Mathieu Cosse a été oenologue pour la cave coopérative de Cocumont et Catherine Maisonneuve a longtemps travaillé à Bordeaux, en particulier à Léoville-Las Cases. Certes, les vignes sont en fermage.
Certes, les vins du Domaine Cosse-Maisonneuve sont difficiles à trouver. Mais il s’agit probablement du domaine le plus prometteur de l’appellation. Un Domaine qui, en outre, a la particularité d’avoir des vignes sur les deux types de terroir, sur le plateau argilo-calcaire, vers Cournou et Sauzet, et dans la vallée, en troisième terrasse d’altitude, vers Prayssac. Deux vins absolument distincts sont ainsi réalisés : Les Laquets, pour le terroir « plateau », et Le Sid, pour le terroir « vallée ». Le vignoble qui permet d’élaborer Les Laquets est composé de plusieurs parcelles de très vieilles vignes (plus de quarante ans), 100%auxerrois – 5 hectares au total –, plantées sur un sol argilo-calcaire. Le maître mot du Domaine Cosse-Maisonneuve, c’est le travail des sols, travail extrêmement respectueux du sol, de sa vie microbienne et végétale. « Les arômes du vin doivent refléter le terroir, le raisin interprète les sols. »
Les rendements sont, par voie de conséquence, assez bas : 30 hl/ha. Les raisins sont vendangés à maturité optimale. Longues cuvaisons. Pas de remontage. Pas de levurage. Pas de filtration. « Le vin infuse. »
Elevage en fûts de chêne entre 18 et 22 mois pour la cuvée Les Laquets. A la dégustation, les vins du Domaine – qu’il s’agisse des Laquets ou du Sid – sont impressionnants de finesse, de concentration, d’équilibre et d’harmonie. Ils sont promis à un très grand avenir, mais se révèlent déjà excellents à goûter (après plusieurs heures de carafe). Le Domaine Cosse-Maisonneuve prégalement les cuvées La Fage AOC Cahors, Le Combal, Le Petit Sid, et Le Solis

Le Domaine Cosse-Maisonneuve est probablement le domaine le plus prometteur de l’appellation, avons-nous dit, avec des vins magnifiques d’harmonie. Nous l’aimons pour ses vins, et parce qu’il est porteur d’un bel avenir. Je ne résiste pas à la tentation de dévoiler que dans la seconde partie de la dégustation – les cahors de terroir « vallée » –, Le Sid 2001 a obtenu une excellente note et que Les Laquets 2001, faisant office en tant que vin du terroir « plateau » de « vin pirate », s’est retrouvé parmi les trois meilleurs vins de l’appellation !

ECS Le Rouge&leBlanc

Domaine de La Rectorie

Le Rouge&leBlanc le proclame depuis quelques années : si le Roussillon élabore de grands Vins Doux Naturels, ce vignoble est aussi une terre à grands vins blancs… secs ! Au fil du temps, le niveau qualitatif de ces vins n’a cessé de s’améliorer, grâce notamment au travail acharné de vignerons convaincus par l’incroyable potentiel des grenaches récoltés sur les terroirs schisteux.
Pour preuve, la magnifique cuvée L’Argile du Domaine de la Rectorie, composée à 100% de grenache gris, un vin emblématique de la nouvelle AOC Collioure désormais élargie aux blancs : elle a fait deux fois – pour le 2003 et pour le 2004 – l’unanimité au sein du comité de dégustation de la revue.
Suite à un décret de juillet 2003, les vins blancs secs produits par les communes de Collioure, Port-Vendres, Banyuls et Cerbère – longtemps Vins de Pays de la Côte Vermeille – peuvent désormais revendiquer comme les rouges et les rosés l’appellation Collioure, définie par la même aire géographique que l’AOC Banyuls, sur une superficie de 446 hectares. Les vignes sont principalement implantées sur les schistes cambriens des Albères, dont certaines pentes plongent littéralement dans la mer Méditerranée.

Domaine-la-Rectorie.jpg


Collioure. Des vins de pierre. Des vins sans concession, des vinsgénéreux et chaleureux, des vins structurés et lumineux. Domaine de la Rectorie. Un « quartet » composé de Marc, Pierre et Thierry Parcé et Vincent Legrand. Née en 1993, la cuvée L’Argile du Domaine de la Rectorie est récoltée sur des parcelles à maturité précoce, pour une expression « terroir » optimale du grenache gris. Très petits rendements (de l’ordre de 20 à 22 hl/ha). Fermentation en partie en barrique et en cuve, et élevage sur les lies, jusqu’au mois d’avril. L’Argile 2003 (dégusté en avril 2005) : nez ample avec des nuances florales, arômes fenouil, abricot, pointe d’agrumes (mandarine et pamplemousse). Attaque grasse, riche, sans lourdeur, avec une sensation tactile de noyau de litchi. Très bel équilibre, dans l’opulence et la suavité. Finale crayeuse et minérale.
Complexité croissante à l’aération. Un vin à la fois large et contenu qui n’est pas structuré sur l’acidité mais sur l’alcool, ce qui est la marque des grands blancs du Sud.
L’Argile 2004 (dégusté en novembre 2005) : très belle robe tirant vers l’or blanc. Nez sur l’alcool de fruits à noyau (mirabelle et prune), touches de blend malt, de curry et de safran. Belle fraîcheur en bouche. Grande complexité aromatique (anis, poivre blanc, note de résine, fruits à chair blanche). Suavité dans la longueur en finale et délicate amertume. Puissance contenue,
malgré une pointe d’alcool.
Cette cuvée démontre bien le grand intérêt du grenache gris lorsqu’il est cultivé, récolté et vinifié à bon escient : la recherche de la fraîcheur et de l’équilibre est essentielle pour compenser la puissance alcoolique. L’Argile a permis aux frères Parcé, dégustations à l’appui, de convaincre les membres de l’INAO chargés du dossier Collioure d’inclure le grenache gris dans les cépages autorisés de l’appellation. Le Rouge & le Blanc ne peut que se reconnaître dans cette ténacité tranquille au service d’une conception exigeante du vin.

E. C.S.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu